01
Avr

Quels sont les principaux travaux de zinguerie ?

Vous prévoyez de rénover votre toiture ? Pour l’aménagement de votre toiture et de ces accessoires, les travaux de zinguerie sont primordiaux. Dans ce cadre, nous vous proposons de retrouver dans cet article les différents types de travaux à entreprendre.

La pose de chéneau

Lors d’une rénovation de toiture, une entreprise de couverture et zinguerie doit poser le chéneau. C’est un dispositif d’évacuation des eaux de pluie qui est intégré dans le bâtiment. Contrairement aux gouttières, le chéneau fait partie des gros œuvres. Il peut être en pierre, en béton ou en métal. C’est un dispositif le plus souvent recommandé pour les grandes bâtisses et les constructions anciennes. Il déverse les eaux de pluie directement dans les  gouttières ou dans un tuyau de descente. Le chéneau peut être installé selon deux procédés : posé sur le bâtiment ou encaissé entre deux pans de toiture. N’oubliez pas de contacter un professionnel pour trouver le modèle correspondant à votre construction.

La pose de gouttière

La pose d’une gouttière est souvent nécessaire pour optimiser l’évacuation des eaux de pluie. L’objectif de ce dispositif est de canaliser l’écoulement des eaux de pluie et de réduire leur impact sur les murs et les menuiseries. Le choix de la gouttière dépend de la pluviométrie de la région, de l’architecture de la maison, mais aussi de la superficie du toit. Le plus souvent, une gouttière pendante et rampante est préconisée. Mais les conseils d’un expert d’une entreprise de couverture et zinguerie sont obligatoires. La gouttière peut être en cuivre, en zinc, en PVC ou en aluminium. La gouttière en zinc est la plus fréquemment rencontrée. Elle a l’avantage de résister à la corrosion. Sa durée de vie peut atteindre 50 ans si elle est correctement posée et entretenue.