toiture-en-tole.jpg
07
Juil

La pose d’une toiture en bardage

Le bardage est un des matériaux les plus utilisés pour la toiture de nos jours. Il s’agit d’un ensemble de tôles métalliques nervurées qui peut couvrir le toit et les façades. La pose de ce matériau est toutefois assez complexe. Voici les étapes nécessaires pour y arriver

Les trois étapes pour poser une toiture en bardage

Pour poser une toiture en bardage, il faut suivre trois étapes. Il faut commencer par poser successivement les ossatures secondaires d’appui, les bardages et ensuite leurs fixations pour finir par les dispositifs de liaison. C’est assez simple à dire, mais ce n’est pas aussi facile. En effet, l’acier et l’aluminium sont conducteurs, donc un isolant doit obligatoirement être posé sous la paroi. Pour le cas d’un bardage en acier galvanisé, il faut un revêtement spécifique en fonction des conditions climatiques (soleil, humidité, …). La pose doit également être faite à l’opposé des vents dominants dans le même sens que l’écoulement des eaux de pluie.

Le bardage à simple ou à double peau

La pose est différente si le bardage est simple ou à double peau. Pour le premier cas, il faut installer l’ossature porteuse, puis l’ossature secondaire avant de mettre les parements extérieurs. Pour le second cas, il faut fixer les plateaux sur les poteaux de structure, insérer l’isolant pour ensuite poser les lisses intermédiaires en guise d’écarteurs et terminer par le parement extérieur.

L’installation de bardage en panneau sandwich

Les panneaux sandwich se posent avec deux tôles de parement. Entre chaque nervure est injectée une mousse isolante. Ensuite, des profils latéraux sont ajoutés pour compléter l’ensemble. Ce type de bardage se superpose entre les nervures pour s’emboiter. A la fin, il faut poser les pieds de bardage, les angles et les habillages.