isolation-toiture-exterieur_20180817-104742_1.jpg
17
Août

isolation-toiture-exterieur_20180817-104742_1.jpg

Isolation de toitures par l’extérieur, isolation thermique

Les différents types d’isolation de toiture

Une bonne isolation de toiture est essentielle pour éviter les pertes d’énergie et surtout pour garder la chaleur dans une maison. Il existe plusieurs types d’isolation pour le toit. Nous vous proposons dans cet article de retrouver les avantages et les inconvénients de quelques-uns d’entre eux.

Un isolant pour chaque type de toit

Pour les toitures plates, l’isolant de toiture conseillé est le panneau de polystyrène extrudé. En ce qui concerne les toitures en pente, le matériau approprié est différent selon la nature des combles. Si ces derniers sont inhabités ou inutilisés, il faut un isolant pour sol, notamment de la cellulose, de la laine de verre ou encore de la roche soufflée. Pour les combles déjà chauffés, vous pouvez utiliser des rouleaux de laine de verre ou de roche. L’ajout de panneaux peut être nécessaire selon l’effet voulu.

Les différents types d’isolation pour le toit

La laine de verre est l’isolant le plus communément adopté. C’est un matériau naturel qui se présente sous la forme de rouleaux ou de flocons. Son principal atout est qu’elle permet de réduire le bruit et les chocs, en plus d’être ininflammable. Elle est aussi très facile à poser. Par contre, la laine de verre est très irritante, et une protection est indispensable pour son installation.

Quant à la laine de roche, elle produit une excellente isolation thermique et phonique par rapport à la laine de verre. Néanmoins, elle est tout aussi irritante.

La laine minérale soufflée quant à elle permet de boucher l’intégralité des espaces, même difficile d’accès, car elle est en forme de flocon, contrairement aux rouleaux. Cette matière est toutefois plus chère et nécessite une machine spéciale pour les travaux d’isolation.

L’ouate de cellulose, elle, est un isolant naturel qui possède une plus grande durée de vie, avec une capacité d’isolation optimale autant phonique que thermique. Elle est toutefois plus inflammable que les autres matériaux.